Rechercher sur le site

X

Les créneaux d’excellence ACCORD du Bas-Saint-Laurent – Ensemble pour faire face aux défis régionaux

Rimouski, le 7 juin 2021 – Les quatre créneaux d’excellence ACCORD du Bas‑Saint‑Laurent ont récemment présenté leurs bilans respectifs pour l’année 2020‑2021. Malgré une année particulière liée à la pandémie, chacun d’eux a réussi à livrer de très bons résultats. La collaboration entre les quatre directeurs est également au rendez-vous. Les créneaux d’excellence ACCORD sont soutenus par le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Créneau Acéricole: Arrivant à mi-parcours de la première année d’opération du créneau, l’équipe est très fière de ce qui a été accompli depuis novembre 2020. Les régions du Bas-Saint-Laurent ainsi que Chaudière-Appalaches étant interpellées, c’est plus d’une quarantaine d’entreprises qui s’impliquent déjà à travers différents projets. Plusieurs projets sont présentement en cours pour supporter les partenaires de la filière acéricole. En voici quelques exemples :

  • Élaboration d’une cohorte 4.0 entièrement acéricole;
  • Participation à la mise sur pied de l’attestation d’étude collégiale en Acériculture (AEC);
  • Projet de valorisation de la sève d’érable déclassée.

Créneau Écoconstruction: Le bâtiment est un secteur imparable de la relance verte. C’est pourquoi l’année 2020 2021 a été occupée au maintien de la mobilisation des membres, ainsi qu’à entretenir le dynamisme qui les caractérise. L’équipe a également mis son énergie à établir les bases d’initiatives prometteuses pour la région du Bas-Saint-Laurent et ailleurs au Québec :

  • Initié en 2019, le projet de label « Produit Biosourcé » se poursuit. La prochaine étape est l’adaptation de cet outil de communication à la réalité nord-américaine. Développé en collaboration avec le Cluster Éco-Construction de Wallonie, partenaire du créneau;
  • Diverses activités à distance, dont le développement d’une formation sur les bonnes pratiques en écoconstruction en partenariat avec ÉcoMitis, deux colloques virtuels avec le Fonds Écoleader (dont le créneau est l’organisme d’accueil) soit un portant sur l’économie circulaire et un autre sur les pratiques d’affaires écoresponsables dans la construction/rénovation/démolition;
  • Initié par le créneau et ses partenaires régionaux, la Charte régionale du bois a pris son envol au cours des derniers mois. Elle reçoit un accueil favorable de la part des municipalités du Bas-Saint-Laurent. Certaines se sont déjà engagées à favoriser l’utilisation du bois dans leurs infrastructures en adhérant à celle-ci, alors que d’autres ont manifesté l’intention de le faire.

Créneau Ressources, Sciences et Technologies marines (RSTM): En 2020-2021, le créneau, qui couvre les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, a réalisé avec les entreprises et différents partenaires de recherche, une vingtaine de projets d’une valeur totale de 9 558 836 $ dans l’ensemble du Québec maritime. Au cours de la dernière année, les directeurs de chacune des régions ont travaillé, entre autres, à la réalisation de projets visant à :

  • Développer et fabriquer des bateaux de pêche en aluminium à propulsion hybride;
  • Réaliser une étude de préfaisabilité concernant la création d’une Fiducie de données en collaboration avec les associations de pêche commerciale et l’industrie de la transformation de produits marins;
  • Produire une étude économique sur la chaîne de valeur des macroalgues en collaboration avec le Consortium de recherche et d’innovations en bioprocédés industriels au Québec.
  • Soutenir les entreprises en biotechnologies marines qui ont déposé des projets dans le cadre du programme BTM Propulsion administré par le CRIBIQ.

L’année 2021-2022 s’annonce fort prometteuse. En effet, le créneau travaille à la mise sur pied d’une cohorte d’entreprises afin d’offrir une démarche de formation et d’intégration à l’industrie 4.0. Il prévoit également réaliser des rencontres interrégionales, visant à favoriser le maillage d’entreprises ayant des intérêts communs autour de projets structurants dans les communautés maritimes.

Créneau Tourbe et Substrats: Comptant 25 membres et avec un périmètre d’activités qui rejoint une cinquantaine d’entreprises et d’organisations, les investissements réalisés dans les activités et les projets du créneau se sont élevés à 956 000 $ pour l’année 2020-2021. Les priorités de travail ont été consacrées aux projets collectifs visant la recherche et le développement, l’adoption de meilleures pratiques de gestion et d’opération, en plus des différentes formations dédiées à l’industrie. De nouveaux partenariats ont été établis, notamment avec les chercheurs du Cégep de Rivière-du-Loup, Biopterre, la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi ainsi qu’avec le réseau Synergie BSL. Faits saillants et projets :

  • Le partenariat se poursuit avec l’Université Laval et l’Université McGill pour leur programme de recherche respectif financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Ces deux programmes font évoluer les connaissances scientifiques sur la restauration écologique des tourbières, incluant le retour de la biodiversité, l’hydrologie, et le cycle du carbone propre aux tourbières. Ils permettent ainsi à l’industrie de mieux connaitre ses impacts et de développer de meilleures pratiques basées sur la science;
  • Soutien aux initiatives d’agriculture urbaine;
  • Démarches de coordination des acteurs locaux pour les plans de sécurité incendie;
  • Développement d’un calculateur de GES pour aider les entreprises certifiées à se conformer à la norme.

De nouveaux projets de recherche et d’innovation verront le jour en 2021-2022. Notamment au niveau de la valorisation des résidus de perlite, de la qualité de l’air et de la qualité de l’eau. Le 4e plan de formation sectoriel se poursuivra, ainsi que le soutien aux initiatives d’agriculture urbaine.

Citations

« Nous sommes d’avis que ce créneau deviendra un outil de développement incontournable pour l’ensemble des intervenants de la filière acéricole. L’apport du créneau facilitera la recherche et le développement dans le but d’assurer la croissance pour le rayonnement de la filière. Notre devise « agir ensemble pour innover et exceller » demeure pertinente. »
Guy Voyer, président du créneau Acéricole (Érablières des Alleghanys)

« Les apprentissages tirés de la pandémie nous donnent confiance en la prochaine année, renforçant notre conviction et nos efforts collectifs pour mobiliser les acteurs de la chaîne du bâtiment autour de projets structurants qui feront avancer l’écoconstruction. C’est un secteur clé pour un développement plus vert et plus durable. »
Claude Morasse, président du créneau Écoconstruction (Premier Tech)

« Les entreprises des quatre filières du créneau ont dû s’adapter, dans le cadre de la pandémie, aux multiples mesures imposées par les deux paliers de gouvernement. Malgré les contraintes, elles se sont adaptées rapidement aux nouvelles règles en vigueur. Le créneau a su faire preuve de résilience tout en maintenant le cap sur l’innovation et le développement de projets structurants. »
Bertrand Genard, président du créneau Ressources, Sciences et Technologies marines (Iso-Biokem)

« Un regroupement industriel tel que le créneau est très important pour le développement du secteur. Notre industrie est demeurée un service essentiel malgré la pandémie et a connu une belle croissance au cours de la dernière année. Il est plus que jamais pertinent d’aligner nos forces et de travailler ensemble pour que notre leadership en matière de gestion responsable continue de rayonner à travers le monde. »
Mélissa Berger, présidente du créneau Tourbe et Substrats (Berger)


À propos de la démarche ACCORD

La démarche ACCORD est une initiative gouvernementale qui vise à dynamiser l’économie des régions du Québec. Cette démarche s’appuie sur les forces régionales, sur la mobilisation et sur le dynamisme des gens d’affaires en région ainsi que sur la recherche de l’excellence dans les secteurs clés du Québec. 

Marie-Myriam Dumais-Synnott
Directrice Créneau d’excellence ACCORD Acéricole
Tél. : 418 714-7403
https://www.creneauacericole.com/fr/

Mylène Joncas
Directrice Créneau d’excellence ACCORD Écoconstruction
Tél. : 418-750-4625
https://creneau-ecoconstruction.com/

Claude Côté, directeur
Créneau d’excellence ACCORD Ressources, Sciences et Technologies marines
Tél. : 418-732-6567
https://www.accordrstm.ca/

Stéphanie Boudreau, directrice
Créneau d’excellence
ACCORD Tourbe et Substrats
Tél. : 418 931‑5052
https://tourbehorticole.com/