Rechercher sur le site

X

Le rôle des tourbières

Les tourbières constituent des écosystèmes aussi riches que surprenants, car leur mode de fonctionnement est unique, tant du point de vue de leur hydrologie que de la genèse, de leur sol et des communautés vivantes qui s’y trouvent.

Hydrologie

La végétation des tourbières réduit les niveaux de pollution dans les écosystèmes aquatiques adjacents par le recyclage des éléments, le stockage de la matière organique et le captage des polluants dans l’eau. Bien qu’elles présentent une nappe phréatique élevée et sont souvent comparées à des éponges, les tourbières jouent un rôle limité dans l’atténuation des crues de leurs bassins versants en période humide parce qu’elles sont déjà saturées en eau. Cependant, en période sèche, elles peuvent contribuer à atténuer les crues estivales et soutenir les faibles débits des rivières en période d’étiage.

Climatologie

Parce qu’au fil du temps les tourbières accumulent la matière organique, elles représentent un important réservoir de carbone et aident à réduire la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Restaurer les fonctions naturelles de tourbières après la récolte de la tourbe permet de restituer cette capacité à séquestrer le carbone.

Archéologie

Les tourbières sont un parfait agent de conservation. L’analyse des strates superposées de tourbe permet de révéler des informations sur toutes les formes vivantes du passé. Par exemple, l’étude des pollens conservés dans la tourbe a permis de reconstituer les climats et les types de végétation qui se sont succédé depuis 10 000 ans.

Biodiversité

Les tourbières offrent des conditions particulières et on y retrouve une grande variété de mousses, de plantes carnivores, d’éricacées et d’orchidées. Certaines d’entre elles sont aujourd’hui utilisées en pharmacologie. Les tourbières servent aussi de garde-manger, de lieu de nidification et de territoire de chasse à plusieurs mammifères, oiseaux et insectes. Par exemple, le campagnol-lemming de Cooper (Synaptomys cooperi), la libellule Somatochlora brevicincta et la paruline à couronne rousse (Dendroica palmarum) sont étroitement liés à cet habitat.

Activités récréatives

Les tourbières procurent de nombreuses possibilités d’activités de loisirs comme l’observation des oiseaux et la photographie de la nature. Un bon exemple d’utilisation récréative est la tourbière Mer Bleue près d’Ottawa, la deuxième plus grande tourbière du sud de l’Ontario.